jeudi 9 août 2012

Depuis hier que j'ai découvert ce site, j'ai lu tous les témoignages concernant l'hyperhémèse gravidique et les larmes perlent sur mon visage car je suis en plein dedans... à une 5e grossesse pour la 4e fois puisque ma première grossesse en 1990 je l'ai perdue à 1 mois avant même de commencer les nausées... les 4 autres ont été de plus en plus pénibles... dont 2 se sont terminées en IVG car en plus de l'hyperémèse gravidique j'ai une fragilité au reins et des infections urinaires récidivantes et résistantes aux traitements ont montées jusqu'à mes reins et transformées en pyélonéphrites, je risquais d'y passer... mais quelle peine et souffrance après la perte de ces deux bébés... en 1996 et 2010... J'ai tellement pleuré et regretté après..... Par ailleurs, je crois que c'est la perte de ma seconde grossesse qui m'a donné la force d'aller au bout de ma 3eme... En effet, entre ces deux grossesse, ma 3eme de laquelle et né mon fils en 2000 maintenant ado...  J'ai été tellement malade pendant les 9 mois.... à avoir des nausées et vomir encore et encore, à n'être soulagée par rien, peu importe ce que j'essayais... je n'en pouvais plus mais j'ai toffé de peine et de misère, préférant mourir que d'être une "morte vivante"...  Ensuite à sa naissance ce fut la joie de ma Victoire!  Et depuis que mon fils avait 5 ans que j'aspirais avoir un autre enfant..... pourtant, la maladie l'emportant encore en 2010 car je risquais d'y passer, j'ai commencé à me questionner sérieusement sur ma capacité de porter un enfant dans mon ventre en raison de mon taux extrêmement élevé d'hormones, à tel point qu'aucune contraception hormonale n'est possible avec moi et que je pette tous les score de Beta HCG alors que je suis enceinte au point que les médecins croyais que j'avais une mole hydatiforme...  et une fertilité au zénith même rendue à 43 ans.... après un cheminement pour en venir à accepter que peut-être je n'aurais plus d'autre enfant dans mon ventre, quitte à adopter, projet que j'ai déjà caressé par le passé aussi... alors que je redeviens enceinte pour la 5eme et dernière fois juste avant l'été... moi qui rêvait de profiter de mon été pour me réénergiser après avoir été très malade l'hiver dernier et passé proche d'y passer...  Les nausées et vomissements ont commencées dès la 5e SA s'intensifiant et devenant de plus en plus fortes au point de ne plus pouvir garder quoi que ce soit, pas même un verre de jus, pas même la moitié d'une toast, pas même une soupe lipton, pas même de l'eau pour avaler des pilules pour les nausées manifestement inefficaces.  On m'a hospitalisée pour déshydratation à ma demande alors que je me suis présentée à l'urgence complètement amaigrie après avoir déjà perdu plus de 10 lbs depuis le début de ma grossesse...  On m'a rapidement mis sur soluté pour rétablir mes électrolytes complètement débalancés, avec des traitement IV antinauséeux ainsi que pour l'estomac... Je viens de sortir de l'hôpital hier soir, où j'y ai passé près d'une semaine après plus d'un mois à vomir encore et encore à chaque jour, avec des nausées du matin au soir et que de répit pendant la nuit que je souhaitais prolonger le plus possible...

Moi aussi j'ai un enfant à m'occuper, qui est vivant... et à nouveau une infection urinaire récidivante résistante aux traitements qui m'a affaiblie et ce faisant a augmenté les nausées et vomissements ce qui m'avait affaibli encore davantage, et le cercle viscieux était enclanché...  J'avais eu quelques jours de répit quand un ami à moi est passé avec sa belle grande fille adolescente de 16 ans brillante pleine de vie, il m'a raconté que sa mère n'avait de répit de vomir enceinte que lorsqu'elle fumait du pot (marijuana) alors j'en ai pris quelques pofs et effectivement, pendant ces quelques jours, j'ai pu manger et les nausées sont disparues presque comme par enchantement, ainsi que les vomissements, j'ai mangé avec appétit mais dès le lendemain de leur départ, avec des symptômes d'infection urinaires récidivants, et une grande faiblesse, les pilules que j'ai dû prendre, voilà que tout est reparti de plus belle...... nausées et vomissements sans rien plus pouvoir garder jusqu'à vomir du sang, même traitée par traitements anti-nauséeux intra-veineux!!  j'étais désemparée...  Suite à des recherches sur internet, j'ai constaté que j'avais une forme grave comparée aux patients atteins gravement de cancer qui vomissent leur chimio... et alors que j'étais hospitalisée, après avoir conjugué et essayé en alternance 4 traitements anti-nauséeux pour essayer de venir à bout de mes vomissements tout en continuant de m'hydrater IV par soluté 24h/24 et introduisant un protecteur pour l'estomac (LOSEC ou pantoloc), le gynécologue de garde pour les urgences a contacté l'hôpital Ste-Justine qui est une référence au Québec et qui lui ont donné le feu vert pour me donner du ZOFRAN, médicament utilisé dans les cas graves de nausées et vomissements des patients atteints de cancer qui vomissent leur chimio... habituellement ce n'est pas donné avant le second trimestre mais dans l'état où je suis on cherche une solution où les bienfaits sont supérieurs aux risques...  Par ailleurs, je me dis que ma génération, nous somme nés des années où nos parents ont vécu la période "peace and love" où ils disaient faites l'amour et non la guerre et où la majorité d'entre eux ont fumé le cannabis pendant leur grossesse... Et nous sommes pourtant nés de ces grossesses et bien là et en vie...  Le fameux médicament n'est pas couvert par la RAMQ à moins de réussir à faire passer un formulaire de patient d'exception, car le fameux produit coûte 170$ par 5 jours!!! Même le générique est très dispendieux.  Imaginez une grossesse!!!  Quand on ne peut plus travailler parce qu'on est malade... où est la porte de sortie pour respirer un peu?  Je continue de prier tous les saints du Ciel ainsi que mes grand-mères de m'aider à rester forte afin de toffer jusqu'au bout mais j'appréhende les mois à venir alors que mon fils commence son secondaire dans la municipalité où je vis après avoir terminé son primaire dans celle de son père... c'est tellement important pour moi de pouvoir être là pour lui, et en même temps revivre une dernière Victoire car il est clair que cette grossesse, peu importe l'issue, sera la dernière de ma vie...  À vous qui me lisez, vous m'enverrez des bonnes pensées afin que je sois courageuse encore et encore afin que je puisse un jour serrer ma petite dans mes bras et me dire, j'ai réussi!  Je me sens un peu émotive, et peut-être que mon discours est un peu décousu, mais vous qui avez traversé cela, je sais que vous serez indulgentes envers moi, car c'est mon coeur que je mets par écrit dans ces lignes aujourd'hui.... Louisa

7 commentaires:

  1. Bonjour Louisa,

    Bon courage à toi, j'espère que tu continues à tenir le coup; moi aussi, j'ai vomi jusqu’à la veille de mon accouchement! Et je vomissais même la nuit, tu imagines... A présent lorsque j'ai la nausée en voiture ou en bateau, ça me fait bien rire car c'est de la gnognotte comparé à mes grossesses!
    Louisa, fumer du cannabis peut être très néfaste pour le développement de ton bébé, donc je te conseille vivement de ne plus le faire durant ta grossesse; c'est faire du mal à ton enfant et je ne pense pas que ce soit ce que tu veux.
    Il faut à tout prix que tu essayes un médicament qui marche très bien et qui est prescrit aux femmes enceintes dans ton pays: la doxylamine (le donormyl); cela marche même mieux que le zophren, et coute beaucoup moins cher. Parles-en à ton médecin. Bon courage.
    Leila

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Louisa,
    J'ai les larmes en lisant ton témoignage, cela me rappelle trop de souvenirs... Saches que tu n'es pas seule, que d'autres vivent la même chose que toi et que nous pensons l'une à l'autre. Je sors d'une grossesse identique, je vois enfin le bout du tunnel et suis à 3 semaines du terme. Je suis comme toi, fière d'avoir tenu le coup et gagné ce combat si rude et interminable ! Je t'envoie plein d'énergie positive et te souhaite beaucoup de Bonheur avec ta petite. On l'a bien mérité ce bébé !!!!
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  3. Un petit Méssage pour toi Louisa,
    Pour te souhaiter beaucoup de courage
    je pense fort a toi ,je t envoie plein d'energie et d 'onde possitive
    tu va y arriver
    Emilie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Je suis actuellement a 15 SA, je vomis plus que 1 fois par jour. Je vous donne mon astuce, ayant remarqué ne pas avoir de nausées en mangeant; je prend un schwingum a la menthe immédiatement le fait de mâcher et l'odeur de menthe ( atténue l'odorat) diminues mes nausées .

    RépondreSupprimer
  5. Louisa es ce que tu as pu essayer donormyl finalement comment c passé la suite???? Caro

    RépondreSupprimer
  6. Mon fils a 4 ans j ai vecu exactement la meme grossesse 15 kg en moins au final !! j "ta de nouveau enceinte en fevrier 2012 10 jrs hospitalisé rien ne fonctionne sur moi meme pas le zophren j aimerai avoir un 2eme enfant mais l idée de revivre la mem chose me desespere !! Je me rend compte en lisant vos com ke je ne suis pas un cas a part et que ns sommes bcp a vivre ce calvaire !!

    RépondreSupprimer
  7. slt les filles,louisa ou en est tu? as tu tenu le coup? tu devrais etre a la fin non? j ai 30 ans et je vis la meme chose a chacune de mes grossesse! j ai une petite fille de 16mois et bb2 en route de 7 semaines et ca se presente deja tres mal! j ai pris du donormyl hier soir et pour l instant aucun vomissement,et ai meme pris un bout de pain complet avec une tasse de lait ce matin,c est encore a l interieur et prie pour que ca y reste,beaucoup de courage les filles,ont en a bien besoin meme si certaine personne qui ne sont jamais passées par là nous prennent pour des chiffes moles!!!
    michelle

    RépondreSupprimer