vendredi 7 décembre 2012

"Seule face à l'hyperémèse" par CécileJeanne

Voici un tout nouveau témoignage de CécileJeanne, merci à elle pour son témoignage.


Victime de vomissements gravidiques j'ai pris connaissances du blog 9 mois avec ma bassine très récemment, une semaine après …mon IVG.

J'ai 40 ans et un premier enfant de 3 ans et demi. Pour ma première grossesse, mes vomissements étaient journaliers et de l'ordre d'une dizaine, j'avais perdu beaucoup de poids, puis ils se sont arrêtés vers le 4ème mois. Je suis retombée enceinte cette année en septembre et très vite cette fois, j'ai été prise de vomissements intenses qui m'empêchaient de garder toute nourriture et boisson. Mes vomissements étaient beaucoup plus violents que pour ma première grossesse (non stop même à jeun). Arrivée à la 10ème semaine, je n'en pouvais plus, j'étais épuisée et seule (mon mari absent car dans l'impossibilité de quitter son travail et famille absente). Le cauchemar était tel que j'ai été alitée durant 15 jours chez moi , sans manger ni boire, il me semblait être sur mon lit de mort… 

Mon état catastrophique (amaigrissement et déshydratation) et le fait que personne de mon entourage ne puisse m'aider ont entrainé mon hospitalisation durant une semaine à la clinique Ste Thérèse à paris où on m'a transfusé du Zophren, mais on m'avait dit qu'au bout d'une semaine il faudrait arrêter et ne plus en prendre. En fait ce sont les infirmières qui me le disaient et lorsque mon gynécologue est venu me voir je lui ai dit que j'étais trop fatiguée et désespérée et que je souhaitais interrompre ma grossesse. Pris par un grand nombre d'accouchements , il n'est plus venu me voir. Je regrette qu'il ne met pas dit qu'il pouvait me prescrire après ma sortie du Zophren, (il voyait bien que c'était le premier médicament a stoppé mes vomissements). Il ne m'a rien expliqué au niveau médical, ni pourquoi il ne m'aurait pas prescrit ce médicament et / ou ni pourquoi il l'aurait fait. Peut-être que dix minutes de discussion auraient eu raison de mon découragement.

Je ne pouvais pas continuer dans ces conditions ma grossesse, j'étais épuisée et j'avais peur que cela dure au delà des fameuses 12 semaines comme c'est la cas pour certaines mais comme ce n'est pas le cas pour d'autres!! 

Une semaine après mon ivg je suis allée voir un autre gynécologue (un docteur que je connaissais mais que je n'avais pas choisi pour cette grossesse car trop éloigné de chez moi!) et il m'a dit qu'on aurait pu me donner du Zophren en se référant au CRAT (qui donne son feu vert). C'est comme cela qu'en faisant des recherches sur Internet j'ai pris connaissance du blog 9mois avec ma bassine et du témoignage sur ce médicament "miracle".

J'ai également trouvé le blog d'un médecin qui victime d'HG a pris du Zophren. Voici le lien : http://www.docteurmilie.fr/wordpress/?tag=zophren 
Mais c'était trop tard!
Après le soulagement de l'ivg , vient le temps des regrets et l'amère certitude que la plupart des médecins méconnaissent le phénomène de l'HG. J'ai été incomprise par mon gynécologue et par mon médecin traitant, qui ne me proposaient aucune autre solution que celles qui ne fonctionnaient pas (donormyl et primperan pour ma part).

Que ce blog puisse apporter aux femmes victimes d'HG le soutien et les renseignements nécessaires pour la continuité de leur grossesse.

CécileJeanne

8 commentaires:

  1. Bonjour,

    Pour ceux et celles que cela intéresse, j'ai créé un site qui rassemble tous les symptomes de grossesse, les différents diagnostics et méthodes pour atténuer ces symptomes.

    N'hésitez pas à faire un tour : http://www.symptomegrossesse.com

    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  2. ah le zophren... j'en ai eu pour ma première grossesse, couplée avec du largactyl. Quand j'ai vu après coup que c'était pas le ptit primpéran, ça m'a qd même effrayée... pour les éventuelles conséquences sur mon petit. Bon il a 3 ans maintenant et se porte comme un charme.
    Mais je trouve très dure cette démarche d'aller à la pharmacie avec l'ordonnance de zophren, remplir le papier de médicament particulier, d'être obligée de préciser que c'est pour une grossesse devant l'air compatissant de la pharmacienne, de devoir dire que non le primpéran ne fait rien....
    Et finalement je ne sais pas lequel des deux mais l'un des deux médocs m'a donné bcp bcp de vertiges, pas top, ne pas pouvoir tenir debout à cause des vertiges et non plus à cause des nausées mais les vertiges amenant les nausées, joie.
    Pour la 2è grossesse, aucun médicament, et je crois que c'était moins pire.
    Pour la 3è grossesse, aucun médicament parce que ça m'a marquée de prendre ce traitement mine de rien. j'attends que ça passe et je déprime... mais si je pleure je vomis...
    Y'en aura pas de 4è, à cause de cette foutue HG.

    Non ce ne sont pas "juste" des nausées, c'est un poids constant sur l'estomac, c'est le vomissement qui arrive comme ça sans prévenir, c'est ne même pas pouvoir nettoyer ses toilettes sans vomir, ne pas supporter de voir de l'eau couler, encore moins en boire, ouvrir un frigo j'en parle même pas... il faudrait déjà pouvoir rentrer dans la cuisine...

    RépondreSupprimer
  3. Je souffre aussi d hyperemese. Troisieme grossesse . L intensite des vomissements et dpnc de la maladie a ete pire pour chaque nouvelle grossesse. Zophren me donnait de terribles maux de tete et constipation. J en suis a la semaine 21 et je passe mes matinees allongee avec vomissements et envie de vomir constante. Pourquoi si peu de comprehension et d aide de la part de l entourage et si peu de connaissances dans le corps medical sur cette pathologie? Que de souffrance et si peu d aide... pourquoi si peu de recherches... est ce tabout d etre enceinte et d avoir la malchance de subir une pathologie qui vous fait tend souffrir? Toutes mes amities a vous mes "soeurs" souffrant d hyperemese

    RépondreSupprimer
  4. Nana, les vertiges, c'est plutôt le largactyl à priori (quand tu te levais surtout? ça fais des baisses de tensions orthostatiques) J'ai eu pareil, je suis tombée dans les pommes plusieurs fois... et pas de zophren malhreusement...

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Chere Cécile même si je suis fortement contre les IVG mais je comprends tout a fait votre souffrance car moi même je fait partie de ces rares femmes qui souffrent de lhypermerese gravidique.je suis enceinte a peine de 9semaine et demie et Jai déjà etait hospitalisée pendant une semaine a jeun et dans le noir sous perf jusqu'à en.avoir les veines qui eclataient sous perfusion tellement jetait mal au point. De ma part rien n'a reussi a soulager mes vomissements sévères et interminables sauf et je le.dit bien sauf la prise d'un médicament il y a 2 jours. Ce médicament miracle s'appelle le DONORMYL c'est un somnifère a la base canadien qui est peu connu en francr est qui a fait ses preuve au canada.. en lisant la notice jai trouvais que c'était le jour et la nuit entre les effets indesirables du primperant et autres antinauseeux. Genre le zophran et mutilium.. grace a une pilules la nuit je mange raisonnablement sans vomir et le.matin j vomis une a 2 fois max car j voulais pas en prendre 2 pour pas abuser... voila en esperant que mon témoignage vous a etait utile je vous souhaite a toutes un bon retablissement

    RépondreSupprimer
  7. Chere Cécile même si je suis fortement contre les IVG mais je comprends tout a fait votre souffrance car moi même je fait partie de ces rares femmes qui souffrent de lhypermerese gravidique.je suis enceinte a peine de 9semaine et demie et Jai déjà etait hospitalisée pendant une semaine a jeun et dans le noir sous perf jusqu'à en.avoir les veines qui eclataient sous perfusion tellement jetait mal au point. De ma part rien n'a reussi a soulager mes vomissements sévères et interminables sauf et je le.dit bien sauf la prise d'un médicament il y a 2 jours. Ce médicament miracle s'appelle le DONORMYL c'est un somnifère a la base canadien qui est peu connu en francr est qui a fait ses preuve au canada.. en lisant la notice jai trouvais que c'était le jour et la nuit entre les effets indesirables du primperant et autres antinauseeux. Genre le zophran et mutilium.. grace a une pilules la nuit je mange raisonnablement sans vomir et le.matin j vomis une a 2 fois max car j voulais pas en prendre 2 pour pas abuser... voila en esperant que mon témoignage vous a etait utile je vous souhaite a toutes un bon retablissement

    RépondreSupprimer
  8. Chere Cécile même si je suis fortement contre les IVG mais je comprends tout a fait votre souffrance car moi même je fait pas partie de ces rares femmes qui souffrent des lhypermerese gravidique.je suis enceinte a peine de 9semaine et demie et Jai même etait hospitalisée pendant une semaine a jeun et dans le noir sous perf jusqu'à en.avoir les veines qui eclataient sous perfusion tellement jetait mal au point. De ma part tien n'a reussi a soulager mes vomissements sévères et interminables sauf et je le.dit bien sauf la prise d'un médicament il y a 2 jours. Ce médicament miracle s'appelle le DONORMYL c'est un somnifère a la base canadien qui est peu connu en francr est qui a fait ses preuve au canada.. en lisant la notice jai trouvais que c'était le jour et la nuit entre les effets indesirables du primperant et autres antinauseeux. Genre le zophran et mutilium.. grace a une pilules la nuit je mange raisonnablement sans vomir et le.matin j vomis une a 2 fois max car j voulais pas en prendre 2 pour pas abuser... voila en esperant que mon témoignage vous a etait utile je vous souhaite a toutes un bon retablissement

    RépondreSupprimer